L’histoire de la ville de Napier est assez singulière. Située sur la façade Est de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande, elle a été victime d’un séisme d’une grande intensité en 1931, détruisant pratiquement toute la ville et causant la mort de 256 personnes.



Lors de cette période, l’attrait pour l’Art-Déco est particulièrement fort et la ville va donc se reconstruire essentiellement dans ce style. Deux ans après le séisme, en janvier 1933, Napier sera officiellement déclarée « ressuscitée ».

Célébration à Napier

Célébration en 1933 pour l’officialisation de la renaissance de Napier

L’Art-Déco se caractérise par un mélange de formes simplifiées et non exubérantes, des couleurs vives, et un décor raffiné. Si les formes sont sobres, les couleurs et les enlumineurs sont là pour donner le dynamisme nécessaire à cette architecture. C’est donc voyage dans le temps que nous propose Napier ! Dans une architecture en vogue en Europe lors des années folles, la ville s’efforce de conserver ce style en dépit des années qui passent et de la modernisation qui en découle. Elle tient à en faire son argument touristique principal, et se proclame elle-même « Capitale de l’Art-Déco » .

Napier n’est pas la seule ville à s’être dotée de cette architecture. Hastings, à moins de 20km de Napier et victime elle aussi du séisme de 1931, partage le même style, à tel point que ces deux villes sont nommées les « Twins Cities » (villes jumelles). L’ensemble de ces deux villes comprend plus de 130 000 habitants, ce qui en fait la cinquième air urbaine du pays.

Située dans la Hawke’s Bay, Napier profite de son climat méditerranéen qui lui donne des températures douces toute l’année. J’ai été personnellement très surpris à mon arrivée de la différence avec Taupo, d’où je venais, et qui n’est qu’à une heure et demi de route.

Napier et sa région sont également très connus pour leurs vignes : la Hawke’s Bay est la deuxième région viticole du pays, après les Marloborough. Elle possède une grande variété de vin dû à son sol fertile et son grand ensoleillement à l’année, protégée des vents venus de l’ouest. Il est possible de déguster du vin dans de nombreux endroits de la région.

La ville possède également le second plus important port d’exportation de l’île du nord, qui permet à la région d’exporter ses produits agricoles (poires, pommes…) dans le monde entier.

Avec son climat, sa culture viticole très prononcée et surtout son architecture, Napier est donc une destination touristique à part entière en Nouvelle-Zélande. La capitale de l’Art-Déco compte beaucoup sur son architecture pour attirer les visiteurs, et insiste même en disséminant dans ses rues de nombreuses œuvres d’art, soutenue par l’Art Deco Trust, une fondation éditant un guide répertoriant toutes les œuvres d’arts, et organisant des visites guidées dans Napier.

Un partage sauve un mouton :